Ces bichons bolonais sont à croquer

Salut les filles!

J’ai toujours adoré les chiens et pourtant toute mon enfance, j’ai été privé de l’affection de ces animaux à quatre pattes.

C’est ma maman qui n’en voulait pas, elle trouvait la maison et son extérieur pas très pratique pour qu’un chien soit heureux de plus, n’en n’ayant jamais eu dans son enfance, elle craignait devoir s’en occuper elle même.

Alors je me souviens que petite je regardais avec passion les livres de chiens et dès que j’en croisais un dans la rue, j’allais le caresser avec l’approbation de son maître bien sur!

Aujourd’hui dans mon petit appartement un chien serait trop malheureux, il n’aurait pas vraiment de place pour lui, il serait les trois quart du temps seul car quand je ne suis pas à la fac je suis avec mes copines et je suis consciente que d’avoir un chien maintenant ce serait être très égoïste de ma part.

Je préfère les gros chiens

Ces bichons bolonais sont à croquer

Mais je ne désespère pas du tout, je sais que lorsque j’aurai une maison avec un terrain, j’aurai un toutou que je pourrais cajoler.

Je ne veux pas d’un tout petit chien qui fait « chien à sa mémère », d’ailleurs je rigole lorsque je vois un monsieur d’un âge avec un toutou minuscule mais ça c’est ma propre réaction!

Je ne voudrais pas non plus d’un chien trop imposant style berger des Pyrénées ou autre mais d’un chien de taille normal.

Ce chien je le voudrais calme, qu’il soit discret, qu’il aime les enfants et s’assoir au coin du feu avec nous.

Un chien doit faire partie de la famille, il doit avoir son propre coin bien à lui, son lit, son espace repas, bref un chien doit être traité avec égard si vous voulez qu’il vous le rende par beaucoup d’affection!

Articles liés

0 Comments

No Comments Yet!

You can be first to comment this post!

Leave a Comment

Your data will be safe! Your e-mail address will not be published. Also other data will not be shared with third person. Required fields marked as *