Grands Pauillac: le vin n’est pas une passion d’homme.

J’ai été élevée avec mes trois frères, j’ai un caractère bien trempé. Quand j’entends que les filles ne boivent que du blanc ou du moelleux, j’ai des envies de mettre des claques.

Je vis dans un monde d’homme, j’en suis consciente, mais je ne me laisse pas abattre pour autant.

Grands Pauillac: le vin n'est pas une passion d'homme.

J’ai une bande d’amis qui vivent presque tous en couple, moi non. J’aime mon indépendance.

J’aime voyager seule, manger seule et ne pas partager ce merveilleux cru Bordelais que j’ai déniché grâce à http://www.grands-pauillac.com.

Je suis une épicurienne et je n’aime pas les concessions, alors j’en ai pris mon parti : je me passe volontiers d’un homme !

Je trouve mon vin sur internet, je commande mes plats chez le traiteur, j’ai trouvé un garagiste honnête et un entrepreneur bon marché pour mes travaux.

Pourquoi vouloir partager tout cela avec un colocataire alors que j’ai exactement tout ce dont j’ai besoin ? Mes amis me posent la question, pas moi !

Articles liés